La formation des enseignants et personnels d’éducation à l’ESPE de l’académie de Grenoble

Le continuum de formation

Le projet ESPE propose une conception de la formation des personnels enseignants et d’éducation dans un continuum de formation tout au long de la vie commençant dès la Licence. En effet, le modèle d’une formation séquentielle très dense, visant à transformer des étudiants de L3 en jeunes enseignants accomplis dans le temps des deux années du master, sans donner de possibilité de distanciation ni d’activité réflexive sur ses pratiques, a montré ses limites. Comme dans les autres domaines, l’acquisition des connaissances disciplinaires et des compétences professionnelles de l’enseignant ou de l’éducateur requiert du temps.
La structuration de la formation initiale est pensée sur 5 ans, voire 6, avec, dès la licence (L2 ou L3), des enseignements de sensibilisation et de préparation aux métiers de l’enseignement sous forme de renforcement disciplinaire, introduction aux questions transversales des métiers de l’enseignement et préprofessionnalisation, notamment à travers des stages.
Au-delà du Master MEEF, un maillage étroit entre les modules de parcours adaptés destinés aux lauréats des concours déjà titulaires des titres requis pour la titularisation, et les modules de formation continue des départements et de la Direction pour la Formation Tout au Long de la Vie (FTSL), .des modules thématiques ou transversaux de formation complémentaire et d’approfondissement (école inclusive, langues, arts et culture, citoyenneté et laïcité, gestion de la violence, renforcement disciplinaire, travail en partenariat) peuvent être proposés aux stagiaires aussi bien qu’aux néo-titulaires.
Par la suite, dans la logique de cette conception d’une maturation lente nécessitant des allers retours entre réflexion et confrontation aux réalités de l’école, c'est-à-dire d’un temps long de l’apprentissage du métier, des actions de formation tout au long de la carrière sont conçues et élaborées sur la base d’un renforcement du partenariat entre l’académie, la composante ESPE, les universités et les associations partenaires de l’école.

L’école inclusive

La problématique centrale de la réussite de tous les élèves est prise en compte dans le projet à travers les enseignements relatifs à la scolarisation des élèves à besoins éducatifs particuliers dans les trois mentions EE, PE et SD. L’objectif partagé est de préparer les étudiants et stagiaires à accueillir et faire progresser tous les publics scolaires dans leur grande diversité. la problématique de l’école inclusive est abordée dès le M1 avec une UE de culture commune obligatoire pour tous les étudiants et intitulée « Processus d’apprentissage et accessibilité aux savoirs pour tous ». Elle se décline ensuite plus spécifiquement dans chaque mention ou parcours en fonction des caractéristiques des publics scolaires et de la discipline enseignée, avec des enseignements visant à permettre aux étudiants de mettre en relation les contenus disciplinaires et leur mise en œuvre en contexte scolaire, en lien avec les stages. Des modules d’approfondissement sont proposés dans le cadre des parcours adaptés et permettent d’aborder des problématiques plus spécifiques, telles que celles des enfants à haut potentiel, des élèves allophones, des élèves présentant des troubles des apprentissages ou des enfants porteurs de handicaps et scolarisés en milieu ordinaire.

Le développement du numérique

La réflexion sur le développement du numérique s’est appuyée sur le référentiel des métiers du professorat et de l’éducation ainsi que sur l’article 9 du cadre national des formations au sein des masters MEEF. Localement, elle s’appuie sur les laboratoires dont les travaux sont articulés autour des environnements numériques au service des apprentissages. L’enjeu est aujourd’hui de réussir l’essaimage de l’usage du numérique au service de la réussite de tous les élèves, en accompagnant les modifications des apprentissages des élèves d’une part, et d’autre part l’évolution des démarches pédagogiques que favorise le numérique.
Deux projets e-FRAN auxquels l’ESPE est associée ont entrepris cet essaimage : le projet EXPIRE qui vise à développer l’enseignement de la pensée informatique à l’école, en tant que composante transversale et en tant que moyen de compréhension du monde numérique, et le projet FLUENCE, qui vise, dans une optique de prévention des difficultés d’apprentissage. le développement et la validation de dispositifs numériques permettant de s’ajuster aux besoins de chaque enfant afin développer une lecture fluide et aisée via des entraînements ciblant soit les mécanismes cognitifs sous-jacents, soit des traitements holistiques inhérents à la lecture de textes.