La journée Arts et Culture de l’Espe de Chambéry a eu lieu le mercredi 6 février 2019, de 9h30 à 18h. Elle a concerné tous les stagiaires de M2, du premier et second degré.

Déroulement de la journée

De multiples ateliers et interventions se sont succédés tout au long de la journée permettant à chacun de vivre pleinement un parcours artistique et culturel riche et varié.
Des enseignants de l’Espe, des professionnels de la culture, des artistes et également des stagiaires se sont impliqués afin de faire de cette édition 2019 un véritable moment de partage.
L’artothèque de Chambéry, à travers la présentation de nombreuses œuvres (une dizaine au total) a engagé les participants dans une véritable découverte des enjeux de la création contemporaine, ses modalités et ses différentes mises en œuvre. Le fonctionnement de cette institution, la possibilité de prêt furent également évoquées avec la volonté de faire entrer l’art dans les classes.
L’artiste peintre, Pierre Charton a profité du lieu mis à sa disposition pour exposer une série d’œuvres récentes. Les échanges furent nombreux, les questions diverses, portant aussi bien sur la technique même que sur le statut de l’artiste.
La galerie Eurêka a mis à dispositions du matériel pédagogique à caractère scientifique tout en présentant l’activité de cet espace dédié à la culture scientifique. Deux groupes de stagiaires se sont rendus à la galerie pour une visite commentée de la dernière exposition.
L’association Timbania permis à tous les stagiaires de s’engager dans une pratique musicale et profita de cette journée pour présenter le travail réalisé lors de l’atelier percussion, depuis le mois de septembre, avec les M1 et M2. Une représentation fût donnée pour l’occasion dans l’espace d’exposition.
C’est dans ce même lieu d’exposition que Jean Lavanchy, Sébastien Arfouilloux et Sébastien Choque exposèrent les nombreuses photographies et textes réalisés lors de l’atelier mené en septembre et octobre avec les M1 PE.
Un studio photographique, sous la direction du photographe professionnel Jean Lavanchy, était à la disposition de tous et nombreux furent celles et ceux à profiter de ce dispositif, seul ou en groupe, sagement ou de manière plus iconoclaste !
Pascal Duc mena un atelier corps, voix et poésie permettant à tous les stagiaires d’aborder et de questionner leur propre rapport au corps et à la voix à travers diverses expérimentations s’appuyant sur de nombreux textes poétiques.
Les conférences de Marie-Sylvie Claude, intitulées : « Expression et lecture par le biais de la peinture » interrogeant le statut de l’œuvre, sa réception par les élèves, son exploitation en classe et les débats qui les clôturèrent furent riches et propices à de futures expérimentations pédagogiques.
Céline Mulet-Marquis proposa une intervention art et mathématiques. Les croisements entre ces deux disciplines furent évoqués, des expérimentations mises en place, des pistes pédagogiques proposées, jalonnant cette intervention à laquelle furent conviés les stagiaires de mathématiques et de sciences.
Quelques stagiaires ont profité également de cette journée pour proposer des interludes musicaux (piano, guitare, accordéon…), des photos de voyages furent projetées ainsi que la mise à disposition d’un roman d’héroic-fantasy écrit par un stagiaire.

En conclusion

Cette journée fût un temps fort de ce début d’année, permettant à tous et à toutes, quelle que soit sa discipline, enseignant en premier ou second degré, d’aborder les différents aspects de la création artistique, aussi bien photographique, picturale que musicale. La présence de différents acteurs du monde de l’art, l’implication des différents intervenants issus de l’Espe a permis de tisser des liens entre théories et pratiques, entre expérimentations et exploitations pédagogiques présentes et futures.

Sébastien Choque

ESPE Site de Chambéry