Le 10 octobre dernier la journée arts et culture a accueilli l’ensemble des professeurs d’école stagiaires et CPE stagiaires de l’ESPE  
  • 200 étudiants et stagiaires
    ont pu s’essayer à deux ateliers de pratique artistique dans la journée ;
  • 12 ateliers différents étaient proposés matin et/ou après-midi
    [Arts de l’espace, Arts plastiques, Camera obscura, Chant choral, Corps en exploration, Dans les coulisses du théâtre, Guitare, Lecture à voix haute, Littérature de jeunesse, Paysage sensible, Petit cinéma de classe, Philosophie : qu’est-ce que l’art ?, Sciences et arts].

Déroulement de la journée

Consulter le programme

Les ateliers étaient proposés par les enseignants de l’ESPE et par des partenaires :
- Partenaires de la DSDEN : Paysage sensible, Petit cinéma de classe
- Partenaires culturels : Arts de l’espace (CAUE Isère et ESPE) – Corps en exploration (Cie Infusion) – Les coulisses du théâtre (MC2 : Grenoble) – Lecture à voix haute (Les tréteaux de France et Hexagone de Meylan) – Sciences et arts (Institut Néel et Maison pour la science).

Le discours de Bettina DEBÛ, directrice de l’ESPE, a introduit la journée en insistant sur la volonté politique de l’ESPE d’offrir un tel événement dans l’ensemble de l’ESPE Académie de Grenoble, d’où son caractère obligatoire pour les M2. Mettant en avant la nécessité d’un tel évènement, elle a souligné l’importance des arts et de la culture dans la formation des futurs enseignants non seulement en tant que voie d’entrée originale dans les apprentissages, mais aussi en tant que vecteur de civilisation, vecteur de connaissance, de reconnaissance et d’acceptation de l’autre dans son altérité.

Outre les ateliers de pratique, se sont également succédés au fil de la journée :
- Des témoignages de projets menés dans des classes de l’Isère en éducation artistique et culturelle [Petit cinéma de classe, Emmanuel Burlat – DSDEN 38 ; Beat box et nouveaux contrôleurs, Magalie Ghéraieb – Hexagone de Meylan ; Projet d’école autour de l’oralité, Martine Carpentier – Les Arts du Récit ; Les ateliers au Musée Hébert, Judith Backès, DSDEN] permettant de repérer à la fois les possibles et les effets produits ;
- Une conférence sur les enjeux des arts et de la culture à l’école [L’art et le commun, Nicolas Piqué – ESPE] invitant à penser l’école comme lieu d’une tension entre l’individu et le collectif, à l’intérieur de laquelle la question de la transmission (héritage culturel) cristallise cette tension. Question dont les enseignants doivent se saisir.
- Un spectacle : Conte et clarinettes [Marie-Hélène Gendrin et le Quatuor Clarmagnac], ni tout à fait musical, ni tout à fait littéraire, invitant à une rencontre ouvrant sur les rêves. Une belle rencontre entre cinq artistes et ceux venus les écouter.
- Un témoignage en image réalisé par 3 M2 PE [Léanne Aillaud, Mathieu Bertrand, Solène Rochas] restituant quelques moments pris sur le vif tout au long de la journée.
Voir les images

Bastien Mots Paumés [artiste slameur] a clôturé la journée en donnant son regard et une lecture poétique de l’ensemble des propositions suivies au fil de la journée.
Moment suspendu, regard sensible, voix engagée, rendant compte de manière directe ou décalée de ce qui – ce jour-là - s’est vu, entendu, vécu. Moment délicat. Et moment chaleureusement salué.
Ecouter le retour de Bastien Mots Paumés

En conclusion

L’ensemble avait pour but la sensibilisation des étudiants et stagiaires de l’ESPE aux arts et à la culture : pour que chacun-e puisse être touché-e par ce qu’il ou elle entend et par ce qu’il ou elle expérimente ; pour que chacun-e puisse réfléchir et prendre conscience de son propre rôle dans la transmission des arts et de la culture dans l’école.
Car il y a dans l’éducation artistique et culturelle des enjeux qui dépassent les seuls aspects techniques liés à telle ou telle pratique. Pour être compris, ils doivent non seulement être accompagnés, soutenus, mais aussi et d’abord prendre corps et sens dans l’expérience d’un vécu sensible : pour construire un chemin ouvert sur le monde, cultiver une curiosité et un état de veille.
Ainsi les paroles de Georges Jean*, rappelant que l’imagination seule est capable de dire aux Hommes ce que Paul Éluard disait parlant des poètes : « À la formule ‘‘vous êtes ce que vous êtes’’, ils ont répondu ‘‘vous pouvez être autre chose’’ ». *[Pour une pédagogie de l’imaginaire, Casterman, 1976]
Lire le bilan réalisé par la Cie Infusion, pour l’atelier « Corps en exploration »

Remerciements

Cet événement (semaine des arts et journée arts et culture) n’aurait pas pu avoir lieu sans le travail en collaboration avec les partenaires de la Mission arts et culture de l’ESPE et leur soutien fidèle :
La DRAC Auvergne Rhône-Alpes, le GPMI : groupement des partenaires mutualistes de l’Isère (ASL, CASDEN, MAE, MAIF, MGEN), les Partenaires culturels : les Arts du Récit en Isère, l’Hexagone de Meylan, la MC2 : Grenoble, le CAUE Isère, la Cie Infusion, la DSDEN Isère, la Maison pour la science.
Elle n’aurait pas pu avoir lieu sans le soutien et l’engagement de tous les formateurs et artistes mobilisés pour faire vivre les ateliers, et sans le soutien des personnels qui ont participé à l’organisation (les services communication, financier et patrimoine).
Que chacun, ici, en soit grandement remercié.

Pour l’ensemble des collègues, personnels de l’ESPE et partenaires culturels impliqués,
Dominique Commeignes
Chargée de Mission Arts et culture
ESPE Académie de Grenoble